choisir le bon molleton de patchwork

Le choix du molleton pour patchwork est souvent laissé pour le dernier moment, ou décidé sans grande réflexion, selon nos habitudes. Pourtant, choisir le bon molleton pour un quilt de patchwork est vraiment important. Et quand on se pense sur la question, le choix n’est pas facile. Quelle matière choisir, quelle marque, quelle taille…

Cet article passe en revue les critères de choix : fibres, volume, dimensions, prix, distance de piquâge minimum…

Quel molleton choisir pour votre quilt de patchwork

Comment bien choisir le molleton pour votre quilt de patchwork

Les caractétistiques à prendre en compte lors du choix d’un molleton de patchwork sont nombreuses:

  • la matière ou fibre (naturelle ou synthétique)
  • l’épaisseur ou volume
  • la taille
  • le prix
  • Autres caractéristiques techniques: la distance recommandée de matelassage, scrim, bonding, fusible

Quelle fibre choisir pour le molleton ?

Les fibres les plus utilisées

Les molletons en coton ou polyester, ou en mélange coton/polyester sont de loin les plus utilisés:

  • Le molleton en coton est économique, confortable la fibre naturelle respire. Il rétrécit un peu au lavage (2 à 5% selon les marques), ce qui permet de donner un aspect traditionnel aux quilts.
  • La ouate de polyester est une fibre synthétique (dérivée du pétrole) qui ne rétrécit pas, et conserve sa forme et son volume à l’usage. Plus légère que le coton et plus chaude à poids égal, elle ne respire pas. L’option la plus économique.
  • Le molleton 80/20 ou 85/15 est un mélange coton/polyester où la proportion de coton est de 80 à 85% de coton, le reste étant de polyester. Il a les propriétés du coton, mais avec plus de volume. Un bon choix polyvalent pour de nombreux types de quilts.
Molleton 100% laine pour quilt de patchwork
Molleton 100% laine pour quilt dimensions grand lit.

Les fibres « premium »

A côté de ces 2 fibres courantes, il existe d’autres molletons de fibres naturelles aux qualités fort intéressantes. Ces fibres se présentent seules ou en mélange. Ces molletons sont plus difficiles à trouver, et leur prix est plus élevé que celui du coton et du polyester.

  • Le bambou est une fibre naturelle dont la culture est écologique car il pousse vite sans engrais. On le trouve en 100% bambou ou en mélange molleton 50% bambou / 50% coton bio. Idéal pour les quilts de bébé, les personnes allergiques, et bien sûr pour l’environnement.
  • Le molleton de laine est chaud et léger. Il est volumineux, résistent aux plis, conserve et reprend sa forme. Il donne aux quilts un très beau drappé et u tombé parfait, important pour les pièces de concours qui doivent tomber bien droites. Parfait pour le matelassage main ou machine, et peut aussi être noué. cette fibre naturelle ayant poussé sur le dos de moutons conserve parfois une légère odeur.
  • La soie est une fibre naturelle d’origine aninmale de luxe, qui a d’excellentes propriétés thermiques, chaude en hiver, fraîche en été. On trouve (difficilement) des molletons en pure soie ou en mélange de soie avec laine, bambou ou coton.

Souvents, les molletons haut de gamme sont composés d’un mélange de plusieurs fibres, qui leurs donnent des caractéristiques hybrides ou un prix plus économique. Par exemple, un molleton laine/coton ou laine/polyester sera plus économique qu’un molleton pure laine, tout en ayant une partie des grandes qualités de la laine.

Choisir le bon molleton: épaisseur, volume et type de piquâge

Quel volume choisir pour le molleton

Le volume dépend de l’épaisseur du molleton (poids au mètre carré), mais aussi de la fibre. A poids égal, le polyester et la laine ont plus de volume, alors que le coton et le bambou ont un aspect plus plat.

Pour choisir le molleton qui convient le mieux à votre quilt, il est important de prendre en compte la technique de piquâge envisagée.

  • Les molletons plus volumineux font mieux ressortir le matelassage
  • Les molletons plus plats metttent mieux en valeur les lignes de couture des pièces de tissu.

Un critère à prendre en compte selon le patron de votre quilt. Ci-dessous, un matelassage machine sophistiqué sur un molleton de coton.

matelassage machine sur un quilt au molleton coton

Pensez au piquâge et à votre machine

Les machines professionnelles long arm sont capables de quilter n’importe quel type de molleton sans problèmes. Avec une machine à coudre courantes, l’espace — ou mieux dit, le manque d’espace — sous le bras est un vrai problème.

Si le quilt est de taille moyenne à grande, un molleton moins volumineux facilite le travail de matelassage.

Dans le cas de piquâge à la main, l’épaisseur est aussi un facteur à prendre en compte. La fibre fait aussi une différence, le polyester et la laine étant plus faciles à piquer que le coton et le bambou.

La distance de piquâge minimum recommandée

C’est un critère souvent oublié, pas toujours indiqué sur les étiquettes ou dans le description du produit et pourtant très important. Selon le mode de fabrication du molleton, la fibre, et la qualité du molleton, la distance de piquâge minimum recommandée par le fabricant peut aller de 5 à 25 cm. A quoi correspond cette distance ? A la stabilité du molleton au lavage, en l’absence de lignes de matelassage. 

Si on a l’intention de faire un matelassage « léger », mieux vaut choisir un molleton qui supporte une distance de piquâge minimum elevée , sinon le quilt risque de se déformer à l’usage.

Le quilt ci-dessous est piqué machine en grille. Les lignes les plus éloignées sont espacées de 15 cm environ, correct pour le molleton 80/20 utilisé. Avec un molleton qui demande un piquage plus serré, il aurait fallu piquer également le centre des carrés — ce que nous n’avions pas le temps de faire pour ce quilt destiné à une tombola solidaire.

quilt sampler de patchwork solidaire 2018 de couleurs acidulées

Couleur du molleton et couleur dominante du quilt

Cela semble un détail sans importance, tant on dirait que tous les molletons ont la même couleur blanc cassé à une nuance près. Mais ce n’est pas tout-à-fait vrai. En général, la couleur varie de blanc à écru, et cela a son importance selon la couleur dominante du quilt.

Pour un quilt avec beaucoup de tissu blanc, un molleton plus blanc donnera un aspect plus frais et lumineux qu’un molleton écru.

choisir le bon molleton de patchworkPour les quilts noirs ou de couleurs très foncées, un molleton noir évite de voir sortir de petites fibres claires par-ci par-là.

Dimensions et prix du molleton pour patchwork

Le molleton pour patchwork se vend sous 2 formes :

  • en rouleau de largeurs variées (90cm à 3 m environ), au mètre
  • en pièces prédécoupées aux dimensions standard de certains quilts, de quilt pour berceau de bebé à très grand lit.

Il est possible de coudre ensemble plusieurs pièces de molleton pour arriver aux dimensions du quilt, bien pratique si on veut utiliser des chûtes. Néanmoins, quand on achète du molleton neuf, autant choisir des dimensions qui permettent de faire tout le quilt d’une seule pièce.

L’aspect économique entre en ligne de compte, surtout pour les quilts de grande taille. Pour un quilt de grand lit, le molleton peut coûter entre 20 et 100€ environ selon la composition, la qualité et la marque.

Côté fibres, la plus économique est le polyester, suivi du coton, puis du coton écologique et bambou. La laine et la soie occupent le haut de gamme.

Attention aux largeurs et dimensions lors des comparaisons de prix : en rouleau, la largeur varie du simple au triple. Les prix sont parfois indiqués au mètre, parfois pour 50 cm. Cela fait une énorme différence. A vos règles de trois !

Si on fait du patchwork régulièrement, il est plus avantageux d’acheter de grandes pièces. Elles sont souvent plus économiques au mètre carré, et il y a moins de chûtes.

Choisir le bon molleton selon le projet et le budget

Comme souvent, le choix dépend de ce que l’on veut faire. La qualité et la durabilité ont un prix. Les quilts de patchwork demandent souvent des heures de travail ; utiliser un molleton de basse qualité se voit, sinon tout de suite à coup sûr à l’usage.

Ceci dit, le budget dépend aussi de l’occasion. Personnellement, pour les quilts à offrir au design assez simple, j’utilise un molleton 80/20 de qualité correcte. Pour les quilts de bebé et d’enfants, et la plupart de mes quilts, je préfère un mélange bambou/coton bio ou un molleton en coton bio. Pour les plus beaux quilts, pour avoir plus chaud et pour les quilts de concours, un molleton de laine ou mélange laine et d’une autre matière est un vrai plaisir.

En conclusion: le choix du bon molleton mérite réflexion pour chaque projet.


Cet article traite des molletons pour quilts ou courtepointes matellassés ; par extension à tout projet de patchwork plus petit qui utilise la même technique de matelassage (coussin, chemin de table, etc). Certaines créations en patchwork se passent de matelassage (tabliers, par exemple) ; d’autres, comme les sacs gagnent à un renfort plus rigide, dont nous parlerons dans un autre article.